Les labels

Dans l’univers de l’éco habitat, différentes appellations circulent et il faut être vigilents face à elles. En effet, certaines appellations, au-delà de l’engagement, restent purement commerciales. Parmi elles, on peut rencontrer des formules du type: “Habitat Bio” ou “Maison Bioclimatique” mais si ces logements ne jouissent pas de la certification officielle, on peut considérer que cela reste des arguments de séduction massive.

Pour ne plus vous y perdre, voici un récapitulatif des différents labels qui correspondent à une performance énergétique donnée.

C’est l’arrêté du 8 mai 2007 qui a créé 5 labels réglementaires, associés à la réglementation thermique 2005 :
La réglementation thermique 2005 :

LABEL
OBJECTIF
HPE 2005
Haute Performance Energétique
RT 2005 -10% (rendement supérieur à au moins 10 % par rapport à la RT 2005)
THPE 2005
Trés Haute Performance Energétique
RT 2005 -20%
HPE EnR
Haute Performance Energétique Energie Renouvelable
RT 2005 -10% + énergie renouvelable
THPE EnR
Très Haute Performance Energétique Energie Renouvelable
RT 2005 -30% + énergie renouvelable
BBC EFFINERGIE 2005
Bâtiment Basse consommation Energétique
En fonction des zones climatiques
Moins de 50 kWh ep./m²/an (Kilowatts par heure d’énergie primaire par m² et par an)

La réglementation thermique 2005

La RT 2005 permet de réduire la facture énergétique d’au moins 15% par rapport aux bâtiments construits selon la précédente réglementation thermique RT 2000, contribuant ainsi à diminuer les charges financières et d’exploitation comprises. Elle permet aussi de favoriser le recours aux énergies renouvelables.
Elle s’applique aux bâtiments neufs résidentiels et tertiaires,
Elle concerne les projets dont le dépôt de la demande de permis de construire est postérieur au 1er septembre 2006,
Elle est définie par les articles L.111-9, R.111-6 et R.111-20 du Code de la construction et de l’habitation et leurs arrêtés d’application.

La RT 2012 issue du Grenelle de l’Environnement devrait bientôt remplacer la RT 2005, visant ainsi à généraliser les “bâtiments basse consommation” à partir de 2012.

Le Grenelle de l’environnement : Le Grenelle 2
RT 2012